Menu +

M2 suivi forêt climat

Renforcer le dispositif de suivi des forêts face au changement climatique

Renforcer et élargir les dispositifs de suivi des forêts sentinelles (réserves servant de référence) et de suivi sanitaire des forêts en relation avec le changement climatique. Renforcer la recherche opérationnelle sur la réaction des forêts aux pratiques sylvicoles.

Contexte / Définitions :

Dans le nouveau contexte d’incertitudes sur le changement climatique et ses conséquences, il n’est pas scientifiquement possible de donner de meilleurs conseils que de financer les dispositifs d’observation sur le terrain et la recherche opérationnelle pour adopter une attitude pragmatique et évolutive. Il convient en premier lieu d’agir sur tout ce qui peut augmenter la résilience des forêts.
Le réseau national de suivi des écosystèmes forestiers (Renecofor) fonctionne depuis 1992 et permet le suivi de 100 placettes réparties sur l’ensemble du territoire dans les forêts publiques. Ce dispositif relié au programme européen IPC Forest arrive à échéance en 2022. Par ailleurs vu les besoins croissants, les moyens du Département Santé des Forêts sont trop faibles.

Réglementation :

L’actualisation des PRFB (plan régional forêt bois) doit s’appuyer sur les derniers résultats des réseaux d’observation, d’inventaire et de recherche opérationnelle forestiers.

Incitations / Financement :

Appuyer le réseau multi-acteurs des forêts sentinelles – piloté par RNF et ONF (Réserves Naturelles de France et Office National de Forêts)
Allouer davantage de moyens au réseau de correspondants-observateurs du Département Santé des Forêts et consolider le réseau national de suivi des écosystèmes forestiers (Renecofor) et les réseaux de placettes de référence suivis par le CNPF (Centre National de la Propriété Forestière) et les autres gestionnaires forestiers dont l’ONF.
L’acquisition de données par les réseaux susmentionnés, la description et l’inventaire des forêts doivent être reconnus comme des missions publiques forestières, avec des financements alloués à l’ensemble des dispositifs d’observation et d’inventaire forestiers, et à l’ONF lors des révisions d’aménagement.
Élargir Renecofor aux forêts privées et prendre en charge son financement par les Ministères (Agriculture, Recherche et / ou Transition écologique) et par la filière via la contribution interprofessionnelle obligatoire (CVO) déjà en place.